Forum visiteurs

Notifications
Retirer tout

Le Dauphiné.com : Des randonneurs très… nature

2 Posts
2 Utilisateurs
1 Reactions
4,153 Vu
(@apnel)
Membre
Inscription: Il y a 1 an
Posts: 6681
Début du sujet  

Tout nu, tout bronzé. On est bien, quand revient l’été. Jean-Chrysostome Dolto, mieux connu sous le nom de Carlos, n’était pas adepte de la gymnosophie indienne, source du naturisme. Mais nul autre poète n’a trouvé mieux que ces mots pour justifier leur démarche. Ces naturistes-là s’évadent des campings délimités, en quête d’espace de liberté. Ils recherchent la sensation de bien-être, les vertus des rayons solaires, riches en vitamine D, et l’idée de faire “corps avec la nature”.

Prof en Saône-et-Loire, Denis, la quarantaine, pratique parfois pieds nus, “dans une nature qui m’y invite. Le vent, le soleil, les éléments procurent une sensation unique”. Les capteurs corporels en éveil. Les massifs au climat clément, moins fréquentés, se prêtent à l’exercice. En ce pont de mai, Denis fait partie des adeptes à l’assaut de la Grésière, sur les hauts de Luc-en-Diois. Grosses chaussures ou sandales, sac à dos, casquette. Rien sur le corps.

Paré contre le délit d’exhibitionnisme ?

La sortie est organisée par les marcheurs nus du Val de Roanne et son “mentor”, Bernard Dato-Actis. Ce retraité a 40 ans de naturisme derrière lui. Un jour de canicule, à Valence, il retapait sa maison en slip quand sa voisine vient lui donner un coup de main. Elle s’allège de son peu de tissu estival et lui aussi. En tout bien tout honneur. Le déclic.

Mais face aux dérives “sexuelles” de certains “hauts” lieux et à l’invasion des “textiles” (non naturistes), Bernard se sentait mal à l’aise dans sa pratique en famille. “Le Cap d’Agde nous a fait du tort”. Merci Houellebecq et ses Particules élémentaires ! Alors, il s’est mis à marcher dans la colline, loin des plages mal fréquentées. Nu. “En harmonie avec la nature”.

L’art de se… couvrir

La création en 2012 de son association, déclarée en préfecture, institutionnalise son activité qui surprend. Car l’écueil se niche dans le Code pénal, l’article 222-32 sanctionnant le délit d’exhibitionnisme. Se balader nu dans un lieu public est passible d’un an de prison et 15 000 € d’amende. “Pratiquer en groupe, à l’écart des habitations est une garantie”, explique Bernard, affilié à la fédération française de randonnée pédestre, prévenant la gendarmerie avant de partir.

“Gare ! Promeneur textile en vue”. Bernard sort sa botte secrète : une mini-sacoche déployée le long du bâton d’où il déplie un paréo, cache-sexe de circonstance. “C’est à nous de nous adapter”, dit le sage. Francis, lui, enfile un short. “Chez moi je vis nu”, explique ce chasseur de Sisteron qui a fréquenté les campings spécialisés sans entrain. Via une annonce sur “Naturisme magazine”, il a rejoint la confrérie des marcheurs “culs nus” (sic).

Ces marcheurs sont en voie d’expansion. Une association existe en Bretagne. Jean-Paul Guido, des randonneurs nus de Provence, ou Bruno Saurez, des naturistes phocéens, dans les Calanques, sont à la “randonue” ce que Robbe-Grillet ou Sarraute furent au nouveau roman : les chantres d’un style baroque. Le premier décrocha en 2009, sur une commune des Alpes-Maritimes, un arrêté préfectoral d’autorisation ! “Aujourd’hui, avec les précautions d’usage, on se passe de formalités”, explique ce pionnier, ému de sa première fois : “Fabuleux. J’ai redécouvert ma région”.

“Randonue” extrême

Il se dit que certains auraient parcouru le GR corse ainsi. Randonue extrême… Mais il en va du nudisme comme de la religion. Les chapelles divergent. Les balades de l’association pour la promotion du naturisme en liberté (Apnel), à Paris, procèdent d’une démarche militante pour la dépénalisation de la simple nudité. Ainsi Gilles B. réalise des vidéos sur le web filmant des rangées de « culs nus » imitant le vol de l’oiseau. S’ils pratiquent en forêt de Fontainebleau, les marcheurs de l’APNEL font aussi du vélo et descendent l’Ardèche. But suprême : inscrire le nudisme dans la Constitution. Sylvie Fasol, la présidente, qui compare la pluie sur le corps à des caresses, a un rêve : « Qu’un jour, on puisse se promener nu partout sans être inquiété. »

Source : http://www.ledauphine.com/insolite/2013/05/18/des-randonneurs-tres-nature.

Ce message a été écrit par : sylvienature.


   
Citation
jmf
 jmf
(@jacques-marie-francillon)
New Member
Inscription: Il y a 11 mois
Posts: 2
 

Au cours d'une autre randonnue des Marcheurs Nus du Val de Roanne à l'automne 2022, nous avons rencontré des chasseurs en fin de battue. Ils n'ont pas été étonnés de la nudité du groupe "On l'a lu dans le journal!"

Comme quoi la communication fait avancer les mentalités!


   
Marc reacted
RépondreCitation

Laisser une réponse

Author Name

Author Email

Titre *

La taille de fichier maximale autorisée est de 2MB

 
Aperçu 0 Révisions Enregistré
Retour en haut