ACCUEIL | ACTUALITE | ASSOCIATION | FORUMS | LIENS

Forum de l'APNEL

Les forums pour échanger sur le naturisme en liberté

Vous n'êtes pas identifié(e).

#26 26-04-2020 18:41:28

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Dans cette période pré deconfinement , n'oublions pas la collecte pour faire face aux échéances juridiques à venir , pour la défense de la pratique de la nudité en liberté  ; nombreux sont les naturistes , nudiens , cette année , qui ne pourront accéder à des structures " dédiées " , camping , centres ;  c'est le moment de repartir à l'offensive pour gagner ce droit fondamental  ; après la fin du confinement  , notre association , les associations de randonueurs pourraient réfléchir et organiser des sorties dans la nature , pourquoi pas mixtes , comme en organise  jacques ?  et ceci tout en respectant les gestes barrières et distances de sécurité


  La collecte Hello Asso est montée à ce jour à 3866 e  ; à savoir qu'il est possible de faire des dons directs , du moins à l'APNEL ( c'est le choix que nous avons fait ) , sachant bien que l'essentiel du budget APNEL est pour la promotion du naturisme en liberté


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#27 05-06-2020 12:37:22

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Nous aimerions avoir quelques details sur les negociations qui se sont passées à Merville /Franceville , concernant la plage naturiste , puisqu'il semble que la mairie est revenue sur sa decision d'interdiction ;  ceci peut conforter d'autres naturistes en liberté , confrontés à des soucis identiques , ou les elus essayent " d'arranger " la loi , pour interdire , de s'adresser à l'APNEL pour qu'elle leur soit rappelée et qu'ils s'y  conforment


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#28 10-06-2020 17:29:40

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

je me suis un peu documenté sur le role de certaines associations naturistes " de plage " , comme celle de Merville /Franceville  , qui à notre sens va au delà , et meme à l'encontre de la defense du naturisme en liberté , en " collaborant " avec les mairies pour faire de la surveillance  et de la denonciation pour l'exhibitionisme  ; notre propos ici n'est pas de defendre l'exhibitionisme ; mais nous pensons fortement que le naturisme en liberté n'a rien à gagner avec des " chevaliers blancs et péres et méres " la vertu " , qui agissent ainsi par peur d'une mauvaise image du naturisme , et d'interdiction du naturisme , alors qu'il serait plus approprié de s'engager resolument dans la campagne FFN/APNEL " la nudité c'est la liberté , ne laissons personne nous reprendre ce droit "  ; ces associations sont agrées FFN ; jusqu'à preuve du contraire , la FFN ne demande pas à ce que des associations agrées s'approprient des lieux publics  pour y faire de la surveillance et de la delation ; quoiqu'il en soit , nous amenerons ce sujet dans la discussion , en AG , et demanderons une reponse claire


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#29 10-06-2020 18:01:41

BAREFOOTER
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Il faut reconnaitre que si exhibition sexuelle il y a (comme sur certaines plages bien connues),
c'est compliqué de défendre  "nudité et liberté"  car l'image "saine" est brouillée par des
comportements qui donnent du grain à moudre à ceux qui veulent nous mettre dans des "camps" à l'écart

Quelle attitude adoptée alors même si la délation n'est pas forcément une bonne chose par principe ?


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#30 10-06-2020 19:45:16

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Est-ce que faire appel aux forces de l'ordre pour qu'elles fassent leur "boulot" en appréhendant les voyeurs et exhibitionnistes est de la "délation" ?
Je ne le pense pas, ou alors même un violeur ou un assassin on devrait fermer les yeux, ne rien voir, ne rien entendre et ne rien dire ?
Si ceux qui sont hors la loi nous font du tord, alors ce n'est à mes yeux pas de la délation mais du civisme et la protection des naturistes respectueux de leur éthique.
Je préfère être un " chevalier blanc" et "père la vertu" qu'un Ponce Pilate qui s'en lave les mains et refuse d'intervenir. Sans quoi une petite minorité de pervers bien visibles créé l'oprobe et la répression pour toutes les familles et personnes qui se comportent sans provocation.

Hors ligne

#31 10-06-2020 20:23:35

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

en quoi  celà concerne t'il des naturistes de surveiller et denoncer ?  on ne peut mettre sur le meme plan des crimes et un delit de ce type  ; sinon , on va se mettre à denoncer tous ceux qui ne respectent pas la loi , et là , on arrive à quoi ?  une societé de delation ? c'est ça que vous voulez , en toute " ethique " naturiste ? dont beaucoup se gargarisent et oublient un point important : le respect d'autrui  , sans jugement
      et pourquoi les exhibitionistes feraient du tort au naturisme , puisque la nudité simple n'a rien à voir avec l'exhibitionisme , et que la nudité simple dans l'espace public est legale en France depuis 1994 ; ceux qui font tort au naturisme , sont ceux qui tombent dans le piege d'elus qui ne cherchent que pretextes pour interdire le naturisme , alors que c'est illegal ,en tenant un role de surveillance et de denonciation qu'ils n'ont pas à tenir
La defense du naturisme en liberté n'a que faire de l'image que ceux qui veulent l'interdire  prennent comme pretexte , en amalgamant sexe et nudité , et les associations , agrées FFN , ne rendent pas service au naturisme en liberté en collaborant avec ces elus " maitres chanteurs " et hors la loi ; c'est à eux qu'il faut rappeler la loi
on sait trés bien quelles sont les peurs anciennes , qui n'ont plus lieu d'etre , de tels comportements : la crainte de la mauvaise image et  celle de l'interdiction ; ce sont deux peurs que nous devons  extraire de notre façon de vivre notre naturisme en liberté


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#32 10-06-2020 20:46:56

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Moi ça ne me dérange pas de signaler tous ceux qui ne respectent pas la loi dès lors qu’ils causent du tort à autrui !
je peux respecter mon voisin mais je me donne l’autorisation de juger selon mes critères, je sais que je peux être dans l’erreur, mais je revendique le droit d’avoir un avis et juger en fonction de mon ressenti.
En tant que responsable d’une association adhérente à la FFN je défends le naturisme en liberté, randonues, jardinage et baignade hors des centres. D’ailleurs cette attitude est majoritaire au sein de la fédération et c’est un mauvais procès fait à cette dernière que de lui attribuer l’intention d’interdire le naturisme en liberté en collaborant avec les élus qui nous font la chasse, c’est tout le contraire de l’action de la FFN depuis des mois !

Hors ligne

#33 10-06-2020 20:55:07

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

http://naturisme-hebdo.fr/index.php/202 … -campagne/
les naturistes , de plus en associations agrées FFN  seraient bien inspirés de s'engager à fond dans cette campagne , avec l'APNEL egalement , plutot que surveiller et denoncer  ; or , malheureusement , on s'apperçoit que la collecte hello assos , aprés 6 mois , n'est meme pas au quart de son objectif annuel ;  mais quand les 2,5 millions de naturistes , les 150 associations naturistes vont elles se mobiliser pour cette campagne " la nudité c'est la liberté , ne laissons personne nous reprendre ce droit "??


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#34 10-06-2020 21:13:15

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

mon cher Fiu , ne detourne pas mon propos , ou aurais je ecrit que la FFN aurait l'intention d'interdire le naturisme en liberté ??
si tu veux signaler , en matiere de naturisme en liberté , ceux qui font du tort à autrui , commences par signaler ces elus qui font l'amalgame nudité /sexe , pour interdire le naturisme  ;  et leur rappeler la loi ;  donc , tu cautionnes ce role de surveillance et denonciation que tiennent  ces associations agrées FFN ?  que toi , en tant que personne , tu te revendiques comme " signaleur " , en fait denonciateur  , c'est ton affaire ; mais que des associations agrées FFN collaborent ainsi avec des elus hors la loi , ça doit etre debattu , car pour nous ce n'est pas acceptable ; et nous ferons en sorte que ce sujet vienne en discussion en AG


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#35 11-06-2020 08:44:51

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Si tout le monde était du même avis les forums seraient bien tristes et inutiles. Oui ces confrontations d’idées sont utiles et je suis prêt à participer à un débat sur ce sujet lors de l’AG, je souhaite défendre le civisme et je condamne la délation mais je reconnais que la marge est étroite entre ces deux attitudes.
On n’a pas à être aveugles et muets et c’est à nous d’agir contre ceux qui nous font du tort, c’est d’ailleurs aussi ce que vous faites en vous opposant aux édiles qui chassent les naturistes sur leurs communes .
.

En ce qui concerne la fédé, elle est active et partie prenante avec Jean François et l’APNEL pour l’action en cours, maintenant pour ce qui est de la participation individuelle des naturistes, je déplore aussi le manque d’intérêt des membres mais la promotion est faite, la FFN ne peut rien faire de plus
.
Quand au respect du fameux et fumeux 222.32 sur les plages, c’est normalement du domaine de la police municipale et de la gendarmerie mais on ne les voit guère, malheureusement par contre, si la municipalité décide d’interdire alors là pas de doute qu’ils seront très actifs pour faire respecter les décrets.
Si l on veut que les plages soient propres et sans débordements, puisque la police ne se déplace pas d’elle même, il est souhaitable que l’on fasse appel à ses services en s’adressant aux élus, que les autorités remplissent leur rôle en faisant respecter la réglementation et cette loi qui ne condamne pas la nudité mais l’exhibitionnisme.

Dernière modification par FIU (11-06-2020 08:46:15)

Hors ligne

#36 11-06-2020 09:48:48

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

il y a un volet dont il faudrait peut etre discuter aussi , tout autre que la " solution" surveillance , denonciation " , que certaines associations de plages choisissent , alors qu'elles ont leur activité sur un espace public , c'est le volet " education populaire " , remis aussi en avant par notre bureau federal ; et là aussi , je suis d'accord avec toi , le bureau federal va dans le bon sens , c'est certain , et on soutient , tout en restant vigilants , avec l'APNEL; mais ce qui nous soucie ( mais c'est vrai , nous ne sommes pas " blanc bleu , dans l'affaire , n'etant plus dans une assoc locale  , mais diverses raisons,: vie itinerante , experience en club du soleil mitigée : manque d'ecoute , de democratie , recherche du pouvoir par certains , vieilles habitudes , etc  ) , c'est justement le manque de relais dans ces associations locales ( plus de150  ) , et quand je te lis " pour faire respecter les decrets " ?? quels decrets ?  leurs decisions sont illegales , point ; mais c'est à nous , naturistes voulant pratiquer en liberté , et nous sommes trés nombreux , d'assumer , d'affirmer notre droit ; celà ne doit pas rester l'affaire d'un bureau federal , avec un jeff courageux et bien formé juridiquement toujours au front ; il y a des proces à soutenir , financierement , et aussi pour ceux qui le peuvent , physiquement , par une presence lors des audiences


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#37 11-06-2020 21:00:17

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

«le manque d'écoute , de démocratie , la recherche du pouvoir par certains et les vieilles habitudes»  cela ça existe toujours et hélas existera toujours dans toutes les associations humaines !
Et dans ce domaine le naturisme n’a pas à se plaindre, pour avoir été est être encore bénévole, ailleurs c’est souvent bien pire...
Mais il vaut mieux être actif dans toutes ces associations que simple utilisateur et critique de ce que devraient faire les responsables.


Malheureusement actuellement les maires ont le pouvoir d’interdire des plages par décrets sous prétexte de protéger l’ordre public, sans dénonciation dans un délai très court il est très difficile après de revenir en arrière.


Pour ce qui est du «cela ne doit pas rester l'affaire d'un bureau fédéral», là aussi je mettrais un bémol ! 
En effet c’est bien l’affaire de tous, on est d’accord, mais il ne peut-y avoir des centaines d’interlocuteurs et la fédération comme son nom l’indique est là pour représenter l’ensemble des naturistes, où pour le moins la majorité puisque forcément il y a des avis discordants en son sein.


Enfin il y a également des voix pour contester l’utilité d’être nombreux lors des audiences, l’argument selon lequel les magistrats seraient défavorablement influencés par une tentative de pression me parait plausible et recevable, en fait cela dépend beaucoup de la personnalité des juges, et ça on ne le maîtrise pas, ils sont tous différents, mais il peut en effet y avoir un risque en cas de manifestation trop importante...

Hors ligne

#38 12-06-2020 23:55:45

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

j'espere que tu ne nous inclus pas dans " simple utilisateur et critique " ; notre sujet ici n'est pas une critique mais  de débattre sur le rôle que se donnent certaines associations naturistes " de plage " , comme à Merville Franceville , tombant dans le piège d'un maire qui amalgame nudité et sexe , pour à la fin interdire , et ceci alors qu'aucune recommandation FFN ne va dans ce sens  ; la FFN n'a jamais demandé à ces associations agrées de surveiller et dénoncer


Dire que les maires ont le droit d'interdire le naturisme est ignorer les derniers textes FFN/APNEL :           
                En matière de nudité, la doctrine juridique française est depuis 1994 inversée : nous sommes passés d’une interdiction générale dans l’espace public avec des exceptions soumises à autorisations, à une dépénalisation générale qui peut cependant être encadrée par des interdictions exceptionnelles et limitées, mais obligatoirement justifiées par un « risque avéré de trouble à l’ordre public ».


Ceux qui doivent être punis aujourd'hui ne sont pas ceux qui exercent paisiblement leur liberté, sans provocation ni geste obscène,  mais ceux qui tentent par tous les moyens, y compris parfois la violence, de les en empêcher.
il est bien question de risque avéré , et non point de prétexte ; et au bout , lorsque dans ce pays , grâce à quelques courageux , n'ayant pas peur d'affronter la justice , nous aurons gagné enfin notre droit au naturisme en liberté , ces obscurantistes ramasseront leurs décrets ; et pour notre part , couple naturiste non participant aux associations locales ffn , pour diverses raisons , mais actifs avec l'APNEL , nous soutenons le plus possible , selon nos possibilités , cette lutte
ton bémol sur la phrase " affaire d'un bureau fédéral vient surement de mon oubli de " que " , comme ça , on aurait pu être complètement d'accord , sans doute ;  au fait , toi qui es bénévole dans une association naturiste locale ( me trompé je ? ) , ou en êtes vous du soutien à la campagne 2020 FFN/APNEL ? et à la collecte hello assos ou  dons pour le soutien juridique ??


   Enfin , s'il y a des voix  contre le soutien massif physique aux audiences , comme il reste des voix contre le naturisme en liberté au sein de la FFN  , desolé , mais là aussi , nous nous inscrivons en faux ; pour avoir eté presents à Bordeaux , prés de jean , dont l'audience ne put se tenir pour cause de gréve des avocats ; nous etions 4 personnes , jacques ,nous deux et une autre personne venue de Paris ; jeff devait venir mais comme l'audience etait annulée , il n'a pas fait le deplacement ; nous avons mangé avec " jean" dans le camping car ; dejà , ça , pour une personne poursuivie injustement , c'est oh combien reconfortant  pour  ces amis naturistes qui se retrouvent en procés par une interpretation obsolete de la loi , d'avoir un soutien , et plus nombreux nous pouvons etre , mieux ce sera , car aussi , ces magistrats qui delivrent des condamnations ,comme à Nimes , se referant à des articles de loi  du passé ( lire jeff à ce sujet , decision prise sur arguments se referant au disparu article 330 ) , avec beaucoup plus de personnes presentes , soutenant  la personne poursuivie illegalement  , ajouté à celà le battage mediatique inevitable , seraient un peu plus prudents dans leurs jugements  ; idem pour ce qui s'est passé avec la  WNBR de paris et le recours face à la decision du prefet Lallement ; d'une, si plutot qu'une soixantaine de volontaires , nous avions eté beaucoup plus nombreux , dans la clairiere à Vincennes , ça aurait fait un peu plus le buzz , son arreté  d'interdiction " pour exhibition sexuelle "  ; et puis aussi l'autre jour , au tribunal administratif , avec beaucoup plus de participation , les medias se seraient deplacés


        Mais bon ; s'il est plus important pour certains  de faire la chasse à l'exhibitioniste que lutter pour le naturisme en liberté  , nous ferons avec les forces en presence , mais une chose est certaine , au bout du bout  , nous aurons gain de cause ; la loi est pour le droit au naturisme en liberté , quoiqu'en disent ou " decretent " certains elus avec la collaboration , helas ,de certaines associations naturistes 


       le naturisme dans son ensemble a tout à gagner à ce que , enfin , dans ce pays , soient acceptées simplement , les propositions formulées dans le texte " la nudité c'est la liberté , ne laissons personne nous reprendre ce droit " FFN/APNEL


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#39 13-06-2020 12:29:58

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

j'espere que tu ne nous inclus pas dans " simple utilisateur et critique " ; notre sujet ici n'est pas une critique mais  de débattre sur le rôle que se donnent certaines associations naturistes " de plage " , comme à Merville Franceville , tombant dans le piège d'un maire qui amalgame nudité et sexe , pour à la fin interdire , et ceci alors qu'aucune recommandation FFN ne va dans ce sens  ; la FFN n'a jamais demandé à ces associations agrées de surveiller et dénoncer
.
« j'espere que tu ne nous inclus pas dans " simple utilisateur et critique" » :
Simple utilisateur certainement pas, quant au mot critique il n’a rien de négatif, une critique peut (et devrait toujours) être positive, il vaut mieux être critique que passif !
Il n’y a hélas pas que des maires qui amalgament nudité et sexualité, c’est la règle générale en France et l’on peut en « remercier » certains journalistes.
Certes la FFN n’a jamais demandé aux associations de surveiller et dénoncer, je l’ai déjà écrit, personnellement je suis pour que les naturistes fassent eux-mêmes le ménage que les autorités ne font pas, et comme ils ne sont pas assermentés (ne pas mélanger les rôles) qu’ils signalent et fassent appel à ces autorités.
Les braves gens offusqués signalent bien la présence des « culs-nus », pas de raison que l’on ne signale pas les pervers qui nous font du tort !
.
Dire que les maires ont le droit d'interdire le naturisme est ignorer les derniers textes FFN/APNEL :           
                En matière de nudité, la doctrine juridique française est depuis 1994 inversée : nous sommes passés d’une interdiction générale dans l’espace public avec des exceptions soumises à autorisations, à une dépénalisation générale qui peut cependant être encadrée par des interdictions exceptionnelles et limitées, mais obligatoirement justifiées par un « risque avéré de trouble à l’ordre public ».
.

Je n’ignore aucunement les positions de l’APNEL et de Jean François, mais en l’absence d’une définition incontestable de ce que les juges et procureurs considèrent comme « exhibition sexuelle », le flou qui subsiste autour du 222-32 laissera aux édiles la possibilité d’interdire le naturisme. Plusieurs magistrats ont déjà condamné en disant que « la loi est très claire » sur ce sujet : ce qui prouve donc bien qu’elle n’est pas claire du tout puisque d’autres juges l’ont traduite à l’opposé...
  .
Ceux qui doivent être punis aujourd'hui ne sont pas ceux qui exercent paisiblement leur liberté, sans provocation ni geste obscène,  mais ceux qui tentent par tous les moyens, y compris parfois la violence, de les en empêcher.
.

Là on est forcément d’accord
.
il est bien question de risque avéré , et non point de prétexte ; et au bout , lorsque dans ce pays , grâce à quelques courageux , n'ayant pas peur d'affronter la justice , nous aurons gagné enfin notre droit au naturisme en liberté , ces obscurantistes ramasseront leurs décrets ; et pour notre part , couple naturiste non participant aux associations locales ffn , pour diverses raisons , mais actifs avec l'APNEL , nous soutenons le plus possible , selon nos possibilités , cette lutte
ton bémol sur la phrase " affaire d'un bureau fédéral vient surement de mon oubli de " que " , comme ça , on aurait pu être complètement d'accord , sans doute ;  au fait , toi qui es bénévole dans une association naturiste locale ( me trompé je ? ) , ou en êtes vous du soutien à la campagne 2020 FFN/APNEL ? et à la collecte hello assos ou  dons pour le soutien juridique ??
.

En tant que bénévole au sein d’une association, en effet j’ai transmis à tous les adhérents le message de JFF et de la FFN pour cette campagne 2020, personnellement j’ai participé matériellement, certes modestement (mais bon : je peux peu…), et bien sûr en pétitionnant. Au delà j’ignore ce qu’il en est des camarades, c’est un choix personnel pour chacun.
.
   Enfin , s'il y a des voix  contre le soutien massif physique aux audiences , comme il reste des voix contre le naturisme en liberté au sein de la FFN  , desolé , mais là aussi , nous nous inscrivons en faux ; pour avoir eté presents à Bordeaux , prés de jean , dont l'audience ne put se tenir pour cause de gréve des avocats ; nous etions 4 personnes , jacques ,nous deux et une autre personne venue de Paris ; jeff devait venir mais comme l'audience etait annulée , il n'a pas fait le deplacement ; nous avons mangé avec " jean" dans le camping car ; dejà , ça , pour une personne poursuivie injustement , c'est oh combien reconfortant  pour  ces amis naturistes qui se retrouvent en procés par une interpretation obsolete de la loi , d'avoir un soutien , et plus nombreux nous pouvons etre , mieux ce sera , car aussi , ces magistrats qui delivrent des condamnations ,comme à Nimes , se referant à des articles de loi  du passé ( lire jeff à ce sujet , decision prise sur arguments se referant au disparu article 330 ) , avec beaucoup plus de personnes presentes , soutenant  la personne poursuivie illegalement  , ajouté à celà le battage mediatique inevitable , seraient un peu plus prudents dans leurs jugements  ; idem pour ce qui s'est passé avec la  WNBR de paris et le recours face à la decision du prefet Lallement ; d'une, si plutot qu'une soixantaine de volontaires , nous avions eté beaucoup plus nombreux , dans la clairiere à Vincennes , ça aurait fait un peu plus le buzz , son arreté  d'interdiction " pour exhibition sexuelle "  ; et puis aussi l'autre jour , au tribunal administratif , avec beaucoup plus de participation , les medias se seraient deplacés
.

Concernant l’impact de la présence d’une délégation lors des audiences je n’ai pas de position tranchée, je doute encore !
Pour la publicité dans la presse ce doit être positif en effet, mais vis à vis des magistrats c’est moins évident, certains peuvent être indifférents, mais ceux qui y sont sensibles risquent fort d’être les mêmes qui nous sont opposés, dans ce cas les retombées ne seront évidemment pas ce que l’on attend de ces manifestations.
.
        Mais bon ; s'il est plus important pour certains  de faire la chasse à l'exhibitioniste que lutter pour le naturisme en liberté  , nous ferons avec les forces en presence , mais une chose est certaine , au bout du bout  , nous aurons gain de cause ; la loi est pour le droit au naturisme en liberté , quoiqu'en disent ou " decretent " certains elus avec la collaboration , helas ,de certaines associations naturistes

       le naturisme dans son ensemble a tout à gagner à ce que , enfin , dans ce pays , soient acceptées simplement , les propositions formulées dans le texte " la nudité c'est la liberté , ne laissons personne nous reprendre ce droit " FFN/APNEL
.

« Mais bon ; s'il est plus important pour certains  de faire la chasse à l'exhibitioniste que lutter pour le naturisme en liberté » :
Il y a toujours eu des opposants au naturisme en liberté,et il y en aura toujours, mais il y en a de moins en moins, d’ailleurs ils font partie de ma génération et à court terme sont appelés à disparaître.
Pour ce qui est de chasser les exhibitionnistes en effet je maintiens que pour moi c’est une action essentielle : si l’on veut que notre image ne soit pas liée à la perversion et au sexe libidineux il nous faut les dénoncer, non pas forcément les dénoncer auprès des autorités dites compétentes (?) mais surtout auprès des médias qui mettent dans la même catégorie les naturistes et les occupants des dunes !

Hors ligne

#40 18-06-2020 04:33:09

BAREFOOTER
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Le soucis avec ceux qui confondent "plage naturiste" et "baisodrome", c'est qu'il y a un risque
que la plage ne soient plus naturiste et que des centaines de naturistes soient "punis" par la
faute de quelques uns. Que faudrait-il faire alors ?


Fabrice du 94 (Val de Marne) 


adh3.jpg

Hors ligne

#41 18-06-2020 08:20:29

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

avec patience  et pedagogie , nous continuons d'expliquer que  la nudité simple n'est pas de l'exhibitionisme , que selon l'article L222/32 , c'est l'exhibitionisme qui peut etre poursuivi , pas la nudité simple ; Si des naturistes sont inquietés pour leur pratique de nudité en liberté : rester courtois , ne rien signer ou payer , prendre contact avec l' APNEL et la FFN  ;  si des maires prennent des arretés d'interdiction , pour pretexte de trouble à l'ordre public : egalement , prendre contact immediatement avec l'APNEL et la FFN , qui feront le necessaire , avec les associations naturistes locales  , comme pour quend , par exemple  ;sachant que : toute mesure de police administrative doit etre justifiée par un risque reel( averé ) à l'ordre public et proportionnée à celui ci notamment au regard de sa delimitation dans l'espace et dans le temps ; nous qui pratiquons regulierement le naturisme en liberté , sur des plages , bords de rivieres , lacs , forets , ou meme tout petit coin de nature tranquille , quand la meteo nous appelle à nous denuder , et ce depuis des années , nous n'avons jamais eté temoins de faits d'exhibition impliquant un risque reel de trouble à l'ordre public  ; generalement , les naturistes qui se trouvent genés par des exhibitionistes , par une communication directe , font comprendre leur gene et celà cesse                                                                                                                                     
                                                                                                                                                                 
                    En matière de nudité, la doctrine juridique française est depuis 1994 inversée : nous sommes passés d’une interdiction générale dans l’espace public avec des exceptions soumises à autorisations, à une dépénalisation générale qui peut cependant être encadrée par des interdictions exceptionnelles et limitées, mais obligatoirement justifiées par un « risque avéré de trouble à l’ordre public ».
  pour completer : prenons l'exemple https://www.agoncoutainville.fr/wp-cont … -dAgon.pdf ; l'arreté du maire d'Agon Coutainville  datant de 2014 ( et malheureusement accepté par l'association naturiste locale , semble t'il ) , cet arreté ne stipule en aucun cas " un trouble averé , reel à l'ordre public " , il s'appuie , entre autres sur l'article L 222/32 ,ce qui est une erreur ( voir plus haut ) et sur la prevention d'ordre et de bonnes moeurs (l'atteinte aux bonnes moeurs , on revient là à l'article 330  obsolete depuis 1994 )
Ces arretés sont donc illegaux ; s'ils ne sont pas denoncés dans les deux mois , pour l'heure ils sont maintenus ; mais on peut les contredire  du fait que la nudité simple est legale depuis 1994
donc , pour cet exemple d'Agon Coutainville : selon la doctrine juridique actuelle , contrairement à ce lieu delimité pour le naturisme ( 500 m ) , c'est un lieu delimité pour les personnes ne pouvant cohabiter avec les naturistes qui devrait etre delimité , et les plus de 4 km restant , naturistes et personnes en maillot pourraient en profiter et cohabiter en toute serenité ; s'il y a interdiction des dunes , ceci peut etre motivé par une protection de l'environnement , de l'ecosysteme , avec des acces à la plage , mais pas que pour les naturistes
Ceci dit ; compte tenu des recours juridiques et proces en cours , soyons confiants , le droit est pour nous et notre droit à la nudité en liberté  va etre mieux reconnu ; restera aprés jurisprudence , à faire , comme demandé dans le texte de la campagne 2020 FFN/APNEL  " la nudité c'est la liberté "  clarifier l'article L222/32 et obtenir une circulaire pour les forces de l'ordre à l'identique de ce qui existe en Angleterre


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#42 18-06-2020 12:09:48

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

A signaler : Communiqué de l'URN PACA/Corse :

Le conseil d’administration de l’Union Régionale Naturiste PACA/Corse informe qu'il a été décidé, conformément à ses statuts, la radiation de l’association Martigues Nature Soleil de la liste de ses adhérents.

Par ailleurs, un courrier a été adressé à la Fédération Française de Naturisme afin de demander de lui retirer son affiliation.
un signal fort pour les associations affiliées FFN , qui ne respecteraient pas les decisions prises majoritairement en  AG ??


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#43 18-06-2020 14:14:15

Guillery
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

bonjour,
Par application de l'art 73 du CPP face a un crime flagrant ou un delit flagrant punissable d'une peine de prison, tout citoyen peut apprehender l'auteur et le retenir en attendant les forces de l'ordre

Hors ligne

#44 18-06-2020 19:00:24

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

fausse info : ce n'est pas " tout citoyen , mais :                                                                                     
            Article 10
Interdiction de toute violence

Un acteur de la sécurité privée qui appréhende l'auteur d'un crime ou d'un délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement en application de l'article 73 du code de procédure pénale ne peut retenir la personne mise en cause sans en aviser sans délai les services de police ou de gendarmerie territorialement compétents. Avant la présentation aux services de police ou de gendarmerie, la personne interpellée reste sous la surveillance et la protection de celui qui l'a interpellée.                                                                                               il est bien dit : un acteur de la securité privée , pas tout citoyen ;                                                                 et que viendrait faire une association naturiste dans ce sens sur une plage publique  ; et en quel sens un naturiste en liberté commettrait un delit punissable d'une peine de prison ; encore une fois : la nudité simple en public n'est pas un delit depuis 1994


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#45 19-06-2020 06:45:49

Guillery
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

je parle de l'art 73 et pas 10;  melangé les articles et on ne comprend plus rien; à moins que tu ne le fait que pour mieux brouiller les pistes

Hors ligne

#46 19-06-2020 07:49:53

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

'Un acteur de la sécurité privée qui appréhende l'auteur d'un crime ou d'un délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement en application de l'article 73 du code de procédure pénale ne peut retenir la personne mise en cause sans en aviser sans délai les services de police ou de gendarmerie territorialement compétents.30 mai 2013
Qu'un auteur de fausse nouvelle nous accuse de melanger les articles et mentir est osé : y  a juste à taper " article 73 , et on l'a ; et là on peut verifier qui falsifie !et dans quel but ? ici sur un sujet parlant de droit à la nudité en liberté , et par extension , d'associations naturistes qui ne respectent pas les decisions majoritairement prises en AG ; et qu'est ce que ça viendrait faire par rapport au droit à la nudité en liberté de parler de delit ?


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#47 20-06-2020 11:15:08

bouteille
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Guillery a écrit :

je parle de l'art 73

Exact.
L'article 73 du Code de procédure pénale est très clair.

Dans les cas de crime flagrant ou de délit flagrant puni d'une peine d'emprisonnement, toute personne a qualité pour en appréhender l'auteur et le conduire devant l'officier de police judiciaire le plus proche.

Lorsque la personne est présentée devant l'officier de police judiciaire, son placement en garde à vue, lorsque les conditions de cette mesure prévues par le présent code sont réunies, n'est pas obligatoire......

Ce n'est pas uniquement réservé aux vigiles et aux sociétés de sécurité privées.
Donc tout membre d'une association naturiste, assurant par délégation de la commune, la surveillance d'une plage peut conduire une personne passible de l'article 222-32, vers un officier de police judiciaire.

Hors ligne

#48 20-06-2020 12:14:58

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

tout membre d'une association naturiste acceptant de faire la police pour une municipalité et faisant celà ne sera plus dans l'ethique naturiste dont souvent il se targue ;  pour certains celà ferait partie du role d'une association naturiste de surveiller une plage publique ? ; la FFN  et encore moins l'APNEL n'ont demandé à des associations naturistes d'exercer un role de police sur les plages publiques ; comme dit precedemment , c'est se fourvoyer dans le piege de ces elus qui assimillent naturisme et sexe  ; comme je l'ai ecrit precedemment , puisque le sujet fait debat et que certaines associations naturistes  de plages publiques acceptent ce marché de dupes , nous poserons clairement cette question dans les debats , à l'AG de l'APNEL , fin aout , et à celle de la FFN en Septembre  ; si la majorité des delegués  et les bureaux  elus sur un tel vote approuvent de tels comportements avec ce que certains se gargarisent "d' ethique naturiste " , nous en tirerions les conclusions 
        mais nous sommes confiants ; les propositions APNEL/FFN vont dans le sens du naturisme en liberté , pas dans le sens du securitaire et de la delation


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

#49 20-06-2020 19:09:03

FIU
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

Au risque de passer pour un ignoble délateur, je défendrais l'idée que c'est le rôle des naturistes de signaler les débordements des pervers qui nous font du tord.
Bien sûr je préférerais que ce soit la maréchaussée ou la police (municipale ou nationale) qui fasse le ménage et nous séparent des exhibitionnistes et autres parasites, mais puisqu'ils ne viennent pas spontanément alors aux naturistes en famille de signaler ces parasites.
Je l'ai déjà écrit, la limite est tenue entre civisme et délation, mais on ne peut pas tout admettre et même la tolérance a des limites.
Pour citer des extrêmes que penser d'un individu témoin de maltraitance d'enfants ou de femmes, de crime ou vol qui refuserait de le signaler "par principe" ?
Après il est vrai aussi qu'il peut être difficile de placer le curseur, mais je maintiendrais lors de l'A.G. qu'il n'y a pas de raison que l'on soit victimes de dénonciation de braves citoyens qui signalent nudité et perversion dans les dunes, et ce sans nous aussi rapporter les mêmes faits en distinguant ce qui est condamnable au titre de la loi 222-32 de la pratique normale du naturisme.

Hors ligne

#50 20-06-2020 20:11:38

choquet
Membre

Re : Naturisme, liberté et justice : l'offensive juridique 2020

les comparaisons faites sont vraiment excessives , voire inapropriées  ;  et en quoi les exhibitionistes feraient du tort au naturisme ?  qu'est ce que ça amene de plus à une association naturiste de faire ce travail de police ? ces naturistes n'ont pas autre chose à faire ? profiter de la vie nue au soleil par exemple ? pour un naturiste , qui a soi disant une ethique de respect de soi et des autres , est ce se respecter et respecter autrui que de denoncer des personnes alors qu'une bonne explication suffit largement lorsque  le fait d'exhibition est averé , en pleine plage par exemple , la pedagogie en ce cas , dans l'ethique naturiste est la solution à choisir , pas celle de la delation ; et puis , on sait ou en sont ces associations qui se font pieger par les elus , allant jusqu'à patrouiller  dans les dunes , pour debusquer les " pervers " qui commettent le  "crime" de faire l'amour dans la nature , souvent dans des endroits plutot isolés , ou il faut vraiment une certaine obsession , voire perversion pour aller les denicher ; et tout ça pour quoi ? on l'a dejà dit , par peur de voir interdire une plage naturiste , alors que , combien de fois faudra t'il le repeter , les arretés d'interdiction du naturisme pour des faits d'exhibition sont illegaux ; il y a qqes années , meme à la FFN , on traitait les randonueurs et les membres de l'APNEL d'exhibitionistes , c'est dire ; et pourquoi faudrait il que des naturistes emboitent le pas de ces citoyens qui font l'amalgame ? et c'est si envahissant , à en lire certains , on croirait à des hordes brandissant leurs attributs ??pour , depuis des années , frequenter les lieux de naturisme en liberté , on n'a jamais constaté une telle effervescence libidineuse  ;  ça existe , oui , mais plus qu'ailleurs ?  pas vraiment ! nous , notre priorité , sur une plage , ou dans tout lieu ou nous pratiquons le naturisme en liberté , c'est de profiter au mieux du moment que la nature nous offre ( c'est ainsi , nous ne sommes pas à signer des contrats de police avec les autorités pour  avoir une autorisation : nous trouvons un endroit sympa , tranquille et nous nous posons ; parfois on signale , comme nous l'a indiqué jacques , point ) ; et si on pensait un peu aux propositions FFN en matiere d'education populaire ; ça pourrait se faire en situation ; ce serait largement aussi productif que de faire la police et denoncer


Nudiens, itinérants, prêts à découvrir avec d'autres adeptes
du naturisme en liberté nos magnifiques paysages de France


adh3.jpg

Hors ligne

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB 1.5.10